Théâtre pour les élèves de 2A !

Mme Jégu, professeure de lettres, a emmené ses élèves au théâtre Chateaubriand pour voir la comédie-vaudeville « La cagnotte » d’Eugène Labiche, représentée pour la première fois à Paris en 1864.

Après cette représentation, les lycéens ont pu s’exercer à la rédaction d’une critique.

Demandez le programme !

Les élèves de 2A apprécient le théâtre et offrent leurs conseils critiques aux futurs spectateurs !

3 articles ont été retenus à l’issue du vote des élèves de la classe. Nous vous laissons vous faire votre propre avis :

A la recherche de pépites !

Besoin de décompresser ? Envie de rire ? On a ce qu’il vous faut !

Ce mardi 7 novembre, nous sommes allés voir une représentation de La Cagnotte, écrite par Eugène Labiche et jouée pour la première fois en 1864, ici mise en scène par Thierry Jahn et interprétée par la troupe de La Bigarrure.

Cette comédie de boulevard raconte l’histoire d’un groupe aux liens familiaux et amicaux, venant de la Ferté-sous-Jouarre, un petit village à deux heures de Paris. Ils ont, en jouant aux cartes pendant plusieurs années, accumulé une cagnotte élevée qu’ils décident de dépenser à Paris, où la malchance va s’abattre sur eux.

Pour commencer, nous pouvons dire que cette pièce possède quelques défauts. Pour certains personnages comme la jeune fille, le comique de caractère est trop exagéré. L’attitude et la voix criarde de Mademoiselle Blanche devenaient pesantes, à la limite du supportable. Ce n’était pas la seule ! Nous avons en effet pu observer un personnage au ventre démesuré, qui s’est procuré une ceinture gainante provoquant le comique de geste du personnage, qui, à force de répétitions, devenait assez lourd.

Cependant, nous ne blâmons pas les comédiens qui interprètent leur rôle avec beaucoup de talent et de professionnalisme. Leur bon jeu d’acteurs et leur rythme fluide ont permis une bonne exécution du comique de situation, qui ne laisse finalement aucun moment de battement. Bien évidemment, ils ne pourraient pas le faire si bien sans leur metteur en scène qui a monté le projet avec eux. En choisissant des costumes et un décor en adéquation avec la pièce. Le décor d’époque, constitué de canapés et bancs, rendait les changements rapides, de plus les comédiens passaient d’acte en acte avec une transition musicale exécutée à l’aide d’un piano situé sur scène.

Thierry Jahn parvient ici à associer le comique de situation, quand par exemple deux des amis vont à une rencontre amoureuse pour finalement se retrouver face à face, à celui de geste et de mots que l’on retrouve avec la prononciation du mot « pioche », prononcé « piauche », tout cela avec succès, pour rendre cette comédie familiale amusante pour tous ! Et nous lui disons bravo !

Pour clore cette critique, nous recommandons vivement d’aller voir cette pièce et de rester au bord plateau comme nous l’avons fait, cela nous permet de mieux comprendre la vie de ces acteurs professionnels. De plus, nous vous conseillons de vous y rendre en famille car elle est accessible aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Légère et amusante, elle a tout pour plaire ! Alors, qu’attendez-vous ? Foncez acheter vos billets pour La Cagnotte !

Julie Forgeoux et Claire Pichon

Fan des comédies ? Envie de vous divertir ?

Alors, n’hésitez pas, foncez au théâtre !

La pièce que nous sommes allés voir s’intitule La Cagnotte et a été écrite par Eugène Labiche. Thierry Jahn l’a mise en scène avec sa troupe La Bigarrure. La première représentation de cette comédie de boulevard s’est déroulée en 1864.

Tout d’abord, les acteurs de cette pièce de théâtre jouent le rôle d’une famille qui s’amuse au jeu de la bouillotte, tout en donnant des sous lorsqu’ils perdent pour en constituer une cagnotte qu’ils dépenseront, après un vote, lors d’un séjour à Paris… qui ne se passera pas tout à fait comme prévu !

Personnellement, nous n’avons pas trouvé de défauts, si ce n’est que cette pièce est passée trop vite et donc nous a paru trop courte !

En revanche, cette pièce comporte beaucoup de points positifs. En effet, nous avons bien rigolé car elle est très drôle. Les acteurs ont parlé assez fort, sans jamais se couper la parole. C’est très agréable à écouter. Nous avons apprécié le décor unique que les acteurs ont pourtant réussi à varier de scène en scène. Lors de chaque changement d’acte, un fond musical est introduit avec un piano présent sur scène. Les acteurs chantent également par moment. Concernant les costumes, ils ne sont absolument pas négligés, au contraire, ils sont bien pris en compte.

Par ailleurs, plusieurs genres de comique sont présents comme le comique de geste avec la dame et son postérieur qui masque un trou dans le mur ou le comique de langage lorsqu’un personnage accentue sur des mots en « io » comme « briooooooche » ou « pioooche ».

Pour conclure, nous ne sommes d’habitude pas fans de théâtre mais cette pièce nous a beaucoup plu. Pas du tout ennuyante, cette comédie est adaptée à tous les âges, c’est pourquoi nous vous la recommandons vivement !

Lola Faisant, Liam Grihault et Nolan Roux

Vous aimez le théâtre de boulevard ? Allez voir La Cagnotte !

Le mardi 7 novembre, nous sommes allés voir la comédie intitulée La Cagnotte au théâtre Chateaubriand situé dans Intra-muros à Saint-Malo. Cette pièce composée de cinq actes a été écrite par Eugène Labiche et a été jouée pour la première fois en 1864. Elle a été reprise cette année par la troupe La Bigarrure sous la conduite du metteur en scène et acteur Thierry Jahn.

Cette comédie de boulevard présente un groupe de six personnes aux liens amicaux et familiaux jouant à la bouillotte, un jeu de cartes. A chaque partie, tous les joueurs donnent de l’argent dans une cagnotte et avec tout l’argent récolté, les amis partent à Paris, mais une fois sur place, rien ne se passe comme prévu.

En assistant à cette pièce, nous avons relevé quelques points négatifs. Premièrement, l’actrice à la robe blanche surjoue son rôle en ayant des expressions surréalistes et très enfantines. Mais au fur et à mesure de la pièce, ses expressions sont moins exagérées. Ensuite, le décor ne nous a pas semblé assez élaboré : trop pauvre pour une pièce de ce niveau-là. Par exemple, lors du repas, leur nourriture est constituée simplement de bonbons…

Hormis ces petits défauts, nous avons trouvé cette pièce très drôle. Dans l’ensemble, les acteurs jouent très bien leurs personnages, les interactions entre eux sont à la fois comiques, fluides et agréables à l’écoute. Les costumes sont également bien appropriés à chaque personnage et montrent que la pièce se déroule dans les années 1860. Tous les changements de décor sont rapides et efficaces et ce, grâce à des intermèdes musicaux joués et chantés par les comédiens, ce qui rend ces passages très dynamiques. Les comiques de gestes et de mots sont largement présents dans cette pièce, notamment quand un des personnages n’arrive pas à se baisser à cause d’une ceinture qu’il a trop serrée ou encore quand un autre personnage parle avec un accent campagnard.

Pour conclure, nous vous recommandons cette pièce de théâtre malgré quelques points faibles, elle est très drôle et facile à comprendre. Nous vous invitons donc à vous procurer des billets pour vous divertir.

Quentin Bourdais, Maël Costard et Lény Equeter

Séjour à Bruxelles

Les élèves des classes de 1ST2SA, 1ST2SB et de 1STL, accompagnés de quatre enseignantes, ont effectué un séjour en Belgique entre le 23 et le

Lire la suite »