Les Sciences, études et métiers de femmes

Inciter les jeunes, et particulièrement les filles, à s’engager dans des carrières scientifiques, tel est l’objectif de la conférence qui s’est tenue le vendredi 24 novembre de 10h à 12h au lycée Maupertuis salle du Grand Bé.

Les élèves de 1ST2S, 1STL et les 1ères générales ont assisté à une conférence sur le thème «  Les femmes et la science » proposée par l’association « Femmes Solidaires » de la Côte d’Émeraude.

La place des femmes dans les sciences se heurte encore et toujours aux inégalités de genre. Pour combattre ces préjuges, deux femmes scientifiques engagées au sein l’association « Femmes et Sciences » reviennent sur leur parcours et prouvent que les sciences peuvent être des métiers de femmes.

Brigitte Bacroix et Mariette Nivard, chercheuses au CNRS (Centre National de le Recherche Scientifique), racontent leur parcours d’étude différent, pour la première un bac scientifique et pour la deuxième un baccalauréat STL, mais un intérêt commun pour la science. Elles occupent différents postes au sein du centre de recherche animées par l’amour de leur travail, le sentiment d’être utile et de contribuer à des avancées scientifiques majeures dans des domaines aussi variés que la bijouterie, l’aéronautique, l’industrie automobile…

Elles abordent ensuite les stéréotypes encore présents dans le monde scientifique : les femmes restent sous-représentées dans les métiers scientifiques en France alors même que les filles ont une meilleure réussite scolaire que les garçons et sont plus nombreuses dans l’enseignement supérieur. Pourtant, peu d’entre elles choisissent d’étudier dans les filières techniques et scientifiques après le baccalauréat. Les disparités hommes-femmes dans le domaine scientifique ont des causes multiples et commencent souvent à l’école.

Quelques portraits de femmes célèbres viennent clore la présentation (Rose Dieng, Dominique Langevin, Sébastienne Guyot et bien d’autres) et montrent que beaucoup de femmes ont joué un rôle important dans la science.

Espérons que les échanges nombreux entres les jeunes et les chercheuses encouragent la vocation scientifique des femmes au sein de notre établissement et contribuent à battre en brèche les stéréotypes de genre.

Article rédigé par Marie Domingos, professeure de sciences et techniques médico-sociales

Séjour à Bruxelles

Les élèves des classes de 1ST2SA, 1ST2SB et de 1STL, accompagnés de quatre enseignantes, ont effectué un séjour en Belgique entre le 23 et le

Lire la suite »