Lycée d'enseignement général, technologique et professionnel
Pour le potentiel de chacun et la réussite pour tous

6 janvier 2022

Les élèves de seconde A, B et D sensibilisés à la biodiversité

Vendredi 17 décembre les élèves de seconde ont bénéficié de la présentation par Mr Couespel, chargé de mission « Espace naturels et Forêts » pour le département du Morbihan, des deux expositions présentées au CDI. La première sur la forêt de Bialowiéza en Pologne et la seconde sur la nouvelle réserve biologique de la butte de Malvran à Saint Aignan dans le Morbihan.

 

 

LA FORET DE BIALOWIEZA

La forêt de Białowieża est l’une des dernières forêts primaires d’Europe, à cheval sur les territoires polonais et biélorusse. Formée il y a 10 000 ans, après la dernière glaciation, elle est restée à l’écart de la plupart des influences humaines.

Ce site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979 et il est également reconnu par l’UNESCO en tant que réserve de biosphère depuis 1976. C’est l’un des derniers vestiges de l’immense forêt qui a recouvert les plaines du nord et du centre de l’Europe après la dernière glaciation.

Rencontre avec le Bison d’Europe (Bison bonasus) sauvage dans la forêt de Bialowieza, Parc National, réserve de biosphère Unesco, patrimoine mondial de l’humanité

Mr Couespel nous a présenté ensuite la forêt de la butte de Malvran qui depuis décembre 2018 est classée en RBI (Réserve Biologique Intégrale). Ce label participe à valoriser le caractère exceptionnel de ce site, véritable réservoir de biodiversité.

LA BUTTE DE MALVRAN : RÉSERVE BIOLOGIQUE INTÉGRALE

La forêt de la Butte de  Malvran est une hêtraie-chênaie typique de la forêt bretonne originelle. Les hêtres, les chênes, les ifs, les houx et d’autres essences grandissent, vieillissent et meurent dans cette forêt. Des photos aériennes montrent que ces arbres n’ont pas été coupés depuis 1952. Des cartes anciennes attestent que cette forêt existait déjà au XI° siècle.

« Le bois mort : Une richesse ! »

Le bois mort est l’un des points d’intérêt des scientifiques car il représente la richesse d’une forêt en terme de biodiversité : c’est là que les invertébrés, mais aussi les mousses et les lichens se développent.

Ce sont  les espèces saproxyliques, espèces dont le cycle de vie est associé au bois mort ou dépérissant.

Pour suivre l’évolution des écosystèmes, l’ONF va mesurer tous les dix ans la quantité de bois mort sur 90 points géolocalisés.

Végétaux, mammifères, reptiles, oiseaux… Des inventaires de presque tous les organismes sont régulièrement renouvelés. Certaines espèces n’ont été repérées nulle part ailleurs en Bretagne, notamment des mousses et des lichens. Plusieurs espèces de chauves-souris, la loutre d’Europe et l’escargot de Quimper apprécient ce coin de verdure, où les gros chênes ont plus de deux cent ans. Les arbres comme le chêne sessile (ou chêne rouvre) qui s’épanouit sur la butte, devraient résister ici au changement climatique.

Ce site dont la biodiversité va s’enrichir petit à petit sera un bel observatoire pour les scientifiques du 21éme siècle.

Une journée porteuse sur la sensibilisation à l’environnement !


6 groupes de seconde A, B et D

Intervenant : Monsieur  Couespel, chargé de mission « Espace naturels et Forêts » pour le département du Morbihan

Enseignantes :

Madame RAYNAUD, professeur Histoire-Géographie

Madame LEPRETRE, professeur Histoire-Géographie

Madame FERRIERE, professeur Sciences de la Vie et de la Terre

Madame LIGUET, documentaliste

Madame MONET, documentaliste

Photographies pour la forêt de Bialowieza : Emmanuel Berthier

Rédaction article et photos CDI : Christine Monet

A propos de l'auteur :