Lycée d'enseignement général, technologique et professionnel
Pour le potentiel de chacun et la réussite pour tous

21 novembre 2018

Internes, à vos appareils et votre imagination pour visiter Saint-Malo !

Le mercredi après-midi, le 19 septembre, peu de temps après cette nouvelle rentrée, nos internes ont pu découvrir Saint-Malo à travers leur appareil photos (ou portables) grâce à un Rally Photo.

Emilie, ASEN au lycée et surveillante d’un dortoir, leur avait préparé un itinéraire afin de découvrir des lieux cultes de notre jolie ville. Avec une mission pour les élèves : prendre des photos d’eux/d’elles en respectant les lieux et les thèmes demandés (une action ou une pose).

3 équipes se sont mobilisées pour l’événement :

  • Les loups blancs : Guillaume & Matthieu
  • Les filles : Auregann, Léa, Mahéva, Marie & Ophélie
  • Les touristes (qui n’ont pas suivi la consigne mais qui ont profité de la promenade) : Aloïs & Cian

La médiathèque…en train de lire

Lieu très utile pour nos lycéens, pour leurs travaux mais aussi leur détente ! Des livres, des jeux vidéos, des BD, etc. le choix est large !

La porte Saint-Vincent…les devises de Saint-Malo en prenant la pose

  • “Ni Français, ni Breton, Malouin je suis”, à méditer !
  • “Semper fidelis” qui exprime la fidélité réciproque de la ville et de ses habitants.

Le manège devant intra-muros…pose de cavaliers devant le manège

Ce manège est décoré de gravures représentant Saint-Malo. Il accueille les petits, comme les grands, pour un tour à dos de cheval, dans un carrosse ou à bord du Nautilus. Il est situé à l’entrée de la Porte Saint Vincent d’Intra-Muros.

Intra-muros…photo des bouches d’égouts avec les chiens du guet en faisant semblant de les ouvrir

Les chiens du guet étaient une meute de chiens de garde que l’on lâchait à la nuit tombée sur la grève entourant les remparts de Saint-Malo, afin d’en assurer la protection : dissuader les intrus (puissances étrangères ennemies, pirates et corsaires) d’attaquer la ville ou de piller la cargaison des navires accostés dans le port et dans les chantiers navals.

Ils étaient lâchés durant la période du couvre-feu, lorsque les portes de la ville étaient fermées, afin qu’ils n’attaquent pas les habitants. Ces derniers étaient avertis le soir qu’ils devaient rentrer par le clocher de la cathédrale (la Noguette), et le matin qu’ils pouvaient sortir au son d’une trompette.

La statue de Surcouf…la plus belle grimace

Robert Surcouf est un corsaire français né en 1773 à Saint-Malo. Embarqué sur son navire sur la route de l’Europe, et des Indes, il est devenu un des plus riches et puissants armateurs de Saint-Malo. Sur sa statue, il indique la direction, dans un geste vigoureux, la tête tournée vers ses troupes. Il porte le vêtement de corsaire et tient un sabre d’abordage dans la main gauche.

La porte Saint-Louis…pose de présentation d’un bateau de la Route du Rhum

La Route du Rhum est une course transatlantique en solitaire à la voile, courue tous les quatre ans, vers fin octobre-début novembre. Elle propose aux skippers la traversée de Saint-Malo jusqu’en Guadeloupe. Elle perdure depuis 1978.

La plage…création d’une pyramide (faites marcher votre imagination !)

Les remparts…photo BG (beau/belle gosse) sur un canon

La première enceinte a été construite par Jean de Chatillon en 1155. Mais la grande partie des remparts actuels a été construite par Garangeau, architecte de Vauban, au 18ème siècle, en granit. Elle forme une boucle de près de 2kms.

Les canons sur la jetée de Saint Malo font parties du bastion de la Hollande, symbole de la défense de Saint Malo dont la construction remonte au 17ème siècle.

Direction le port…prendre en photo le tag du visage sur le mur des silos de la Timac au bout du quai

Par manque de temps, nos élèves n’ont pas pu produire cette photo… La Timac Agro est spécialisée dans l’agrofourniture et la fertilisation. Ses usines sont dédiées à la nutrition végétale et animale.

 

Merci beaucoup à toutes et tous pour vos belles photos et votre participation !!