Lycée d'enseignement général, technologique et professionnel
Pour le potentiel de chacun et la réussite pour tous

19 novembre 2021

EN QUÊTE DES FEMMES/ Mission In Visible par l’atelier théâtre Maupertuis

Le  court métrage est en ligne !! ici

 

Mission In Visible. EN QUÊTE DES FEMMES à Saint-Malo

Réalisation d’une production originale et engagée de la troupe Collectif Masque avec les élèves de l’atelier théâtre Maupertuis, dans le cadre du film Mission In-Visible – En Quête des Femmes. Le  court métrage est en ligne !!

Du 20 au 23 avril 2021, les élèves ont participé à des ateliers TMR. L’atelier utilise la technique du masque comme support pédagogique et outil de communication

 

Les élèves ont mené une enquête ludique à Saint-Malo sur les figures féminines qui ont marqué l’histoire de la Bretagne.

Marie Le Gac-Salonne, née le 1er février 1878 à Morlaix (Finistère) et morte le 4 décembre 1974 à Saint-Cast (Côtes d’Armor), est une journaliste et militante féministe française. Elle est pionnière du féminisme en Bretagne. Elle s’engagera d’abord sous le nom de Marie Salonne-Le Gac puis inversera les deux noms, mettant son nom de naissance en avant.

Elle a écrit de nombreux articles sous le pseudonyme de Djénane sur de nombreux sujets tels que le mariage des filles et des garçons.

Elle devient en 1912 déléguée des Côtes-du-Nord de l’Union française pour le suffrage des femmes.

Jeannie de Clarens, née Rousseau le 1er avril 1919 à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord) et morte le 23 août 2017 à Montaigu (Vendée), est une résistante déportée, membre du réseau Alliance.

Elle était grand officier de la Légion d’honneur, et titulaire de la médaille de la Résistance et de l’Agency Seal Medal (en) décernée par la CIA.

Elle réalise en 1943 un des plus grands exploits du réseau « Alliance ». Ayant réussi à être engagée dans un organisme professionnel d’entente entre le patronat français et les services allemands à la recherche de fournisseurs, elle a réussi à accumuler de nombreuses informations sur les « armes secrètes » (V1 et V2) mises au point par les Allemands à Peenemünde. Le rapport très précis et détaillé qu’elle transmet en 1943, qui constitue les premières informations concernant ces armes, est la « confirmation indispensable » dont ont besoin les services britanniques

 

 Le film sera présenté aux lycéens de Saint-Malo invités par le festival « Lycéens sur les planches » de Saint-Malo.


Élèves de l’atelier : Lilas, Marie-Lou, Maëlys, Valentine, Floriane, Zoé, Marie, Allan, Neven, Ophélie, Charlotte et Maylia

 Enseignant : Pierrick Villanné

Collectif masque

Photos : Christine Monet

A propos de l'auteur :