La biochimie expliquée par des lycéens aux écoliers de Plerguer.

La biochimie expliquée par des lycéens aux écoliers de Plerguer.

Article du Ouest-France publié le 16/05/2023 à 19h15

« Les étudiants de terminale du lycée Maupertuis ont reçu dans leur laboratoire des élèves de l’école primaire de Plerguer, pour faire des expériences. Histoire de se préparer aux épreuves du baccalauréat et susciter des vocations.

Mardi matin, les seize étudiants de la terminale de STL (Sciences et technologie de laboratoire), enseignement spécifique biochimie du lycée Maupertuis, ont reçu une vingtaine d’élèves de CM2 de l’école publique de Plerguer.  Cette année, nous en sommes à la quatrième promotion. Nous mettons progressivement des projets pour faire connaître cette filière », annonce Corinne Pesty, professeure de biotechnologies.

Cette rencontre répond à deux objectifs.  En présentant leur connaissance à un public qui ne maîtrise ni le vocabulaire, ni les techniques, les étudiants se préparent au grand oral qu’ils devront passer dans quelques semaines pendant les épreuves du baccalauréat. L’épreuve consistera à se présenter devant un professeur connaissant le sujet et un autre qui n’a pas de compétences en la matière. L’exercice sera donc de vulgariser leur acquis. En présentant des travaux pratiques aujourd’hui à des plus jeunes, ils vont devoir s’adapter pour rester accessibles. Et cette matinée peut provoquer des vocations. À l’issue du cursus, les étudiants peuvent occuper des postes de technicien de laboratoire dans le milieu médical, agroalimentaire ou environnemental , détaille Julien Sohet, également professeur de biotechnologies et porteur de ce projet.

A l’issue de deux heures de pratique, Thimothée repartira avec le déodorant qu’il aura fabriqué lui-même, sous les conseils avisés de Lucile et Clara, étudiantes en terminale.Photographie Ouest-France.

 

Cette mise en relation, entre des établissements scolaires, intitulée « Notre école, faisons-là ensemble », est pilotée par le Conseil national de la refondation.  Tout est pris en charge par le ministère de l’Éducation.  Pendant deux heures, les élèves de primaire manipulent, étudient, regardent et font des expériences, encadrés par les grands. Après un lavage de mains obligatoire, et la distribution d’une blouse, la séance s’est déroulée par petits groupes.  C’est pour montrer également qu’en biochimie, on ne travaille pas seul.

Ce moment d’échange se veut avant tout ludique, pour provoquer la curiosité.  Ils vont tester l’efficacité d’un dentifrice commercial et d’un autre fait maison sur le développement des microbes. Ou comparer l’efficacité de l’homéopathie et de l’antibiotique », énumère Julien Sohet. À charge aux étudiants de répondre le plus clairement possible aux questions.

Bastien, Tilio et Timothée vont fabriquer un déodorant. À l’issue de la matinée, ils partiront avec. La semaine prochaine, ce sera au tour des terminales de se déplacer jusqu’à l’école des Badioux, pour la restitution de cette matinée immersive. »


 

Plerguer. Des écoliers de CM2 se font expliquer la biochimie par des lycéens de Maupertuis

Article du Ouest-France publié le 27/05/2023 à 05h11

Dans le cadre de leur projet scolaire, défini par leur enseignante Colette Nivet et la directrice Cynthia Piéplus, les écoliers de CM2 sont allés, mardi, découvrir le laboratoire des lycéens de terminale STL (Sciences et techniques de laboratoire) du lycée Maupertuis et ont pu réaliser quelques expériences en biochimie.

Chacun des six groupes, composé de lycéens et d’écoliers, avait un projet qu’il devait expérimenter en laboratoire, puis dans un deuxième temps, restituer de manière simple et compréhensible par tous. « Pour les étudiants, il s’agissait d’être capable d’expliquer un projet biotechnologique à des enfants, en travaillant la vulgarisation , précise Valérie Bochard, inspectrice académique des biotechnologies à Rennes.

Répétition en vue du baccalauréat

Une répétition bénéfique en vue du grand oral du baccalauréat qu’ils passeront dans quelques semaines », souligne Fabien Sohet, professeur en biotechnologie et porteur du projet de rencontre scientifique entre les écoles.

Le projet du grand oral s’inscrit dans une dynamique scientifique, où l’erreur est acceptée, à la condition de pouvoir proposer autre chose », poursuit Corinne Pesty professeur en biotechnologie au lycée Maupertuis.

Les élèves de CM2 ont vu d’autres portes s’ouvrir,  auxquelles nous n’aurions pas pensé , en s’exerçant, avec enthousiasme, à la découverte des sciences et des manipulations en laboratoire.  Il est souhaitable que plus de professeurs s’approprient cette démarche, les filières technologiques sont tellement riches en orientations professionnelles », confie Cynthia Piéplus, directrice de l’école des Badious.

Une demande de financement, à travers le programme « Notre école, faisons-la ensemble » et piloté par le conseil national de la refondation, a été demandée par le lycée de Maupertuis.  Nous souhaitons que ce type de projet, entre écoles, soit pérennisé. Des fonds sont nécessaires pour l’organisation de ces rencontres et l’acquisition de matériel, tel que des microscopes.


Article du Ouest-France publié le 16/05/2023 à 19h15

Article du Ouest-France publié le 27/05/2023 à 05h11

Photos prises par les enseignants

 

Séjour à Bruxelles

Les élèves des classes de 1ST2SA, 1ST2SB et de 1STL, accompagnés de quatre enseignantes, ont effectué un séjour en Belgique entre le 23 et le

Lire la suite »